Abdoul Mbaye

2 mai 2017
165 Views

Le leader de l’Alliance pour la citoyenneté et le travail (Act), Abdoul Mbaye, continue ses tournées à travers le pays. L’ancien Premier ministre était hier à Sam Notaire, sur invitation de la section communale d’Act. L’occasion faisant le larron, l’ex homme de confiance de Macky Sall a cloué au pilori l’Assemblée nationale. Selon lui, c’est une chambre d’enregistrement. C’est pourquoi il prône une Assemblée de rupture. «Il est temps de renforcer la démocratie au Sénégal, que nous ayons une Assemblée nationale qui soit une chambre des citoyens, une Assemblée nationale où les députés auront conscience de représenter les intérêts du peuple et non une chambre où les députés ne font que suivre le prince», souligne-t-il. Interrogé sur le «cas» Aliou Sall, Abdoul Mbaye dit qu’il est libre de se présenter. «Le problème maintenant c’est aux électeurs. Entre une Assemblée de béni oui-oui et une Assemblée digne de nom, c’est aux populations d’en faire le choix», laisse-t-il entendre.

Contactez-nous

Dollars



Rectangle




Leave a Comment

Your email address will not be published.