Les  journalistes  Sénégalais  ne sont   pas   les   bienvenus   en Gambie  par  ces  temps.  Nos confrères de Rfm et Sen Tv l’ont vérifié  à  leurs  dépens  hier. Envoyés   spéciaux   de   leurs rédactions, ils  devaient couvrir l’examen du recours du prési- dent Jammeh auprès de la Cour Suprême  pour  contester  les résultats   proclamés   par   la Commission électorale indépen- dante.  Ils  ont  été  victimes  de l’hostilité des militants du parti présidentiel.  Les  militants  du président Jammeh qui se sont déplacés en masse au tribunal pour manifester leur soutien à leur leader ont dénoncé ce qu’ils appellent    la    partialité    des médias  Sénégalais  devant  le cameraman  de    SenTv.  C’est ainsi que les forces de l’ordre gambiennes ont repéré les jour- nalistes qu’elles ont arrêtés et auditionné avant de les expul- ser. L’envoyé spécial de la Rfm, Lamine Bâ, correspondant per- manent de la radio à Ziguinchor et  l’équipe  de  Sen  Tv  sont conduits par les forces de l’ordre jusqu’à la frontière. Mais selon nos  confrères  de    SenTv,  les forces de l’ordre ont pris cette mesure  disent-ils,  pour  leur sécurité. La sécurité dit vouloir éviter à nos confrères d’être lyn- chés par les militants de APRC qui ne veulent pas voir les journalistes.

commenter via facebook

commenter via facebook