Ablaye Mbaye repose depuis hier au cimetière musulman de Yoff. Une foule immense composée notamment de ses amis artistes l’y a accompagné après la prière mortuaire à la mosquée de Fass Bâtiment.

Le constat est fait : le décès d’Ablaye Mbaye, lundi soir en studio, des suites d’un malaise, a été brusque.  Une brutalité qui a pris de court plus d’un. Et hier, lors de la levée du corps du défunt artiste, à la mosquée de Fass Bâtiment où la prière mortuaire a été dirigée par Serigne Mansour Sy Djamil, la tristesse et la consternation  étaient les sentiments  les mieux partagés. Dans la foule venue l’accompagner dans sa dernière demeure à Yoff, chacun y est allé de son commentaire. Tous l’ont vu il n’y a pas longtemps. Tous ont échangé avec lui au cours du week-end dernier. Tous l’ont aperçu quelque part au cours des dernières 72h ayant précédé son rappel à Dieu.

commenter via facebook

commenter via facebook