Darou Salam

9 mai 2017
346 Views

Les populations de Darou Salam, un quartier de Bayakh, sont très mal loties et elles ont exprimé leur désarroi lors de la cérémonie de remise d’un financement de 5 millions Fcfa octroyé par Thierno Moussa Sow. En effet, depuis plus de 10 ans, elles sont écartelées entre la soif et la hantise des serpents. La nuit, raconte leur porte-parole, il faut se barricader pour échapper aux serpents, parce que tout simplement le quartier souffre d’un manque d’éclairage et d’assainissement et avec les herbes qui envahissent les principales places et les serpents y ont élu domicile. Thierno Moussa Sow qui soutient le président de la République dans la localité a appelé ce dernier au secours pour éviter selon lui, que le quartier ne soit baptisé «cité niakk ndox». Pour anticiper sur la quinzaine dédiée aux femmes et célébrer celles de Bayakh, Thierno Moussa Sow a mis sur la table une enveloppe de 5 millions Fcfa sur fonds propres.

Contactez-nous

Dollars



Rectangle




Leave a Comment

Your email address will not be published.