Diversion

20 mai 2017
165 Views

Ceux qui nous dirigent respectent-ils les citoyens ? Cette question s’impose au vu de la tournure qu’est en train de prendre l’affaire du Fesman. Ce dossier qui met en cause Syndiély Wade, la fille du Pape du Sopi. Il a été enterré sans autre forme de procès mais est en voie d’être exhumé. Pour des raisons de politique politicienne ? Certainement. Pourtant, le Président Sall, élu depuis le 25 mars 2012, avait toute la latitude de faire la lumière sur cette affaire qui s’apparentait à une orgie. Mais pour ne pas mettre le frère et la sœur en prison, il avait décidé d’y mettre le coude pour ne pas donner l’impression d’accabler Wade père, s’était-il justifié. Aujourd’hui que l’on annonce de plus en plus la venue de l’ex-Président qui devrait en principe revêtir la tenue de général pour conduire les troupes de Manko à l’assaut du Macky, voilà comme par enchantement que cette affaire refait surface. A ce propos, l’Ige a été activée. Terrible paradoxe. Cet acte n’honore pas les instigateurs et semble traduire un mépris certain pour l’intelligence des Sénégalais. Il sera très difficile de ne pas donner raison à ceux qui soutiennent que la Justice est instrumentalisée. En dépit des efforts louables de certains acteurs de Thémis.

Contactez-nous

Dollars



Rectangle




Leave a Comment

Your email address will not be published.