ELECTIONS LÉGISLATIVES – L’Ujtl appelle à «sanctionner» le régime

6 mai 2017
281 Views

Par Charles T. SENGHOR

Dans un communiqué dont nous avons reçu copie, les jeunes du Pds ont demandé aux Sénégalais de «sanctionner» le régime en place lors des élections législatives.

L’Union des jeunesses travaillistes et libérales n’apprécie pas la marche actuelle du pays. Dans un communiqué, Dr Toussaint Manga et ses frères de parti exigent du président Macky Sall un «retour immédiat» aux principes républicains et démocratiques dans la gestion de l’Etat. Dans la même dynamique, ils disent stop «à la République de la famille et de la belle-famille». Car les Sénégalais «en ont ras le bol de la gestion clanique et familiale (…)» Selon eux, le Président Macky Sall continue de s’illustrer par sa «cécité ré- publicaine» à faire la part des choses entre les affaires de son clan et de l’Etat. «Depuis votre accession aux destinées du pays, notre chère République est subitement transformée en royaume». Les libéraux affirment qu’outre «son incompétence» à prendre en charge les problèmesles plus élémentaires des Sénégalais, «nous assistons un accaparement de notre République (…) L’Ujtl exhorte le Président Macky Sall à «respecter» les Sénégalais et à «lever son coude droit» sous lequel se trouve le dossier Petrotim d’Aliou Sall. Qui a «recélé sansscrupule» notre pé- trole à Franck Timis(…) «Cette stratégie (…) de vouloir effacer touteslestraces d’un crime éco- nomique sera vaine car vous rendrez compte au peuple», ont prévenu Dr Toussaint et ses camarades. Ils estiment que devant «l’ampleur de la carence» des nouveaux tenants du pouvoir quise manifeste particulièrement par leur «incapacité» à trouver une réponse appropriée à la problématique de l’emploi, à faire la différence entre la famille et la patrie, à instaurer un Etat de droit qui promeut une indépendance de la justice et le respect des libertés individuelles et collectives, «l’Ujtl invite la jeunesse du Sénégal à sanctionner négativement la médiocrité qu’incarne le régime actuel aux élections législatives du 30 juillet». L’Ujtl qui continue de croire aux chances de Karim Wade de devenir le président du Sé- négal prévient que les «tentatives malsaines de torpiller le fichier électoral et de le maintenir en l’exil» seront «dénoncées et combattues» jusqu’à la dernière énergie par le peuple sénégalais «qui attend patiemment le retour du candidat de l’espoir et de la jeunesse». Ces jeunes se félicitent du «consensus fort» de la classe politique sénégalaise qui a abouti à la mise sur pied de la Coalition Manko taxawu Se- negaal «qui demeure le seul espoir du peuple sénégalais pour un redressement national».

Contactez-nous

Dollars



Rectangle




Leave a Comment

Your email address will not be published.