FACE AUX NOUVEAUX SOUTIENS – Le Président Sall tance ses partisans et règle son compte à l’opposition

15 mai 2017
156 Views

Le Président Macky Sall a fait feu de tout bois, tançant ses partisans et réglant ses comptes avec «ceux qui passent tout leur temps à parler du pétrole».

Par Charles T. SENGHOR

Le Président Macky Sall n’est pas content des comportements de certains de ses militants et partisans. Il l’a fait savoir hier en recevant à Dakarla Plateforme pourl’émergence et la citoyenneté composée de jeunes leaders. «Je connais les efforts et le travail que nous avonsréalisés. Maisilfaut arrêter tousles comportements qui pourraient les saborder». Le chef de l’État qui veut un «élan de solidarité et d’unité» danssa formation politique, a clamé haut et fort qu’il ne saurait accepter de tels comportements, estimant que tout doit et peut se régler en interne. «Dans chaque famille il y a des problèmes. Mais le linge sale se lave en famille», a confié le leader de la coalition Benno bokk yakaar. Macky Sallsouligne qu’ilfaut arrêter de vouloirrégler les problèmes à traverslesradios ou les télévisions. Parce qu’à la longue, «les gens en auront marre de nous.Et on aura non seulement causé du tort aux Sénégalais, mais également à moi-même qu’ils ont élu». Dans la même logique, le Prési- dent Macky Sall a appelé ses troupes à la raison dans le cadre des investitures pour les pro- chaines électionslégislatives pré- vuesle 30 juillet prochain. «Tout le monde ne pourra pas être in- vesti. Sur les 165, il y aura de la place pour les alliés, lessoutiens et la diaspora», a-t-il rappelé. Il exige, à cet effet, des réunions d’information dans tous les dé- partements. Pour discuter avec les candidats. «C’est comme cela que ça doit se faire», selon le Président qui estime que là où il n’y aura pas de consensus, il pourra intervenir comme il l’a fait à Guédiawaye, «quand les gensracontaient n’importe quoi» sur les membres de sa famille». Le Président a, rappelons-le, demandé àAliou Sall etAbdoulaye Timbo de se retirer des listes «parce que même s’ils ont bien travaillé, les conséquences né- gatives sont plus à craindre», at-on motivé. Le Président Macky Sall qui avait visiblement à cœur de solderses comptes avec ses détracteurs, soutient que la plupart de ceux qui débattent sur le pétrole ne sont pas les mieux indiqués. «Quand on dit que le Sénégal a perdu desmilliards danslestransactions, ça veut tout simplement dire qu’on ne connaît pas grand- chose sur ce que dit la loi. C’est une activité défiscalisée partout dansle monde», a-t-il faitsavoir. Avant d’étaler un pan de son bilan. «Lorsqu’on arrivait lesIcs étaient à terre. La Sonacos a commencé à fonctionner. La Senelec a été subventionné à notre arrivée. Vous vous rappelez les émeutes de l’électricité ?», a listé le Président. Dans ce sens, il ap- pelle tous ses alliés et soutiens à travailler à faire connaître ce bilan aux Sénégalais au lieu d’en- trer dans des débats inutiles.

Contactez-nous

Dollars



Rectangle




Leave a Comment

Your email address will not be published.