FRANCE – Macron nomme un Premier ministre de droite, proche de Juppé

15 mai 2017
192 Views
Emmanuel Macron a abattu lundi la première carte de sa « recomposition politique » en nommant un Premier ministre de droite, le député-maire (Les Républicains) du Havre Édouard Philippe, proche d’Alain Juppé, un défi lancé à la droite avant les législatives.
La passation des pouvoirs avec l’actuel locataire de Matignon, Bernard Cazeneuve, interviendra à 16H00. La composition du gouvernement, qui devrait également comporter d’autres personnalités de LR et du MoDem de François Bayrou, devrait être dévoilée mardi, avant le premier Conseil des ministres de mercredi.
Énarque de la promotion Marc-Bloch (1997), maître des requêtes au Conseil d’État, maire du Havre depuis 2010 et réélu au premier tour en 2014, Edouard Philippe est un proche de longue date d’Alain Juppé, dont il fut le secrétaire général à la tête de l’UMP (devenue LR) de 2002 à 2004.
Emmanuel Macron a abattu lundi la première carte de sa « recomposition politique » en nommant un Premier ministre de droite, le député-maire (Les Républicains) du Havre Édouard Philippe, proche d’Alain Juppé, un défi lancé à la droite avant les législatives.
L’Élysée a annoncé la nomination de M. Philippe, 46 ans, lundi peu avant 15H00, au lendemain de la prise de fonctions du nouveau président de la République, qui se rend ensuite à Berlin pour rencontrer la chancelière Angela Merkel.
La passation des pouvoirs avec l’actuel locataire de Matignon, Bernard Cazeneuve, interviendra à 16H00. La composition du gouvernement, qui devrait également comporter d’autres personnalités de LR et du MoDem de François Bayrou, devrait être dévoilée mardi, avant le premier Conseil des ministres de mercredi.
Énarque de la promotion Marc-Bloch (1997), maître des requêtes au Conseil d’État, maire du Havre depuis 2010 et réélu au premier tour en 2014, Edouard Philippe est un proche de longue date d’Alain Juppé, dont il fut le secrétaire général à la tête de l’UMP (devenue LR) de 2002 à 2004.
Peu connu du public, il fut également membre du cabinet de M. Juppé lors de son bref passage au ministère de l’Écologie en 2007, avant de devenir directeur des affaires publiques du groupe nucléaire Areva (2007-2010). Il a été élu député de Seine-Maritime en 2012.
Alain Juppé a aussitôt salué sa nomination, jugeant qu’il a « toutes les qualités » pour le poste, tout en réaffirmant son soutien aux candidats de droite aux législatives.
« Avec un Premier ministre de droite, le Parlement a besoin de gauche », a réagi Jean-Christophe Cambadélis (PS) sur Twitter.

Contactez-nous

Dollars



Rectangle




Leave a Comment

Your email address will not be published.