Gestion de la Grand mosquée de Wakinane – L’imam et les fidèles se déchirent

9 mai 2017
326 Views

 

La grande mosquée de wakhinane située à quelques encablures des rails a préoccupé hier à Pikine Est, les fidèles opposés à la gestion de l’imam Ass. Ces derniers qui ont pris à témoin, le maire Issakha Diop et les éléments du commissariat pour fustiger venus répondre à leur appel reproche à leur imam un gestion nébuleuse des sous de la mosquée dans laquelle, il a construit une chambre pour ses visites.

Ndiogou CISSE

A la mosquéée de Wakhinane à Pikine Est, c’est le cals entre l’imam Ass et les fidèles. Ces derniers reproche à l’imam de s’adonner à la gestion solitaire du lieu de culte. En conviant hier devant la mosquée, les fidèles, les détracteurs de l’imam qui ont invité le maire, Issakha Diop et la police de Pikine ont expliqué que contrairement à son père qui fut un imam vertueux et transparent qui a gérait le lieu de culte à l’aide d’une commission composée de fidèles, l’imam Ass qui se dit héritier de l’imamat a dès son accession à cette station gelé la commission pour gérer à sa guise la mosquéé. En prenant à témoin l’édile de Pikine Est, les fidèles qui ont mis sur pied un mouvement dénommé And Suxali Wakhinane ont dit de l’imam « qu’il met directement dans sa poche toutes les cotisations, quêtes et qui sont destinés à la mosquée ». Lorsqu’ils lui demandent de faire un bilan de l’argent disponible et qui doit servir en sus des travaux de la mosquée, aux populations en cas d’inondation ou de maladies, décès, font savoir les membres du mouvement, c’est le refus catégorique de l’imam Ass qui pour les narguer a fait construire à l’intérieur de la mosquée une chambre ou il a posé un lit pour y recevoir les gens qui viennent demander ses prières. Pour les détracteurs de l’imam Ass dont nous avons cherché en vain la version, il arrivé qu’il laisse le soin à d’autres de diriger la prière, préférant rester dans sa chambre de la mosquée où il exposes des calebasses recouvertes de signes, des talisman et autres objet support des prières qu’il formule pour ses visiteurs. Pour donner la preuve que le lieu de culte qui date d’avant les indépendances, doit être gérée par une commission, les fidèles qui ont érigé une tente devant la mosquée pour lister leurs reproches à l’imam Ass,   ont décidé à partir d’hier que les quêtes et dont reçus au nom de la mosquée ne seront plus une propriété exclusive de l’imam Ass. Selon un de ses proches que nous avons approché, ce dernier n’est pas prêt de céder à la mise en place d’une telle commission à Wakhinane. .

Contactez-nous

Dollars



Rectangle




Leave a Comment

Your email address will not be published.