Grogne à l’hôpital Matlaboul Fawzeini

18 mai 2017
138 Views

Fawzeini de Touba a repris avec les grèves, sit-in et autres mouvements d’humeur. Hier, le personnel dans son ensemble, s’est rassemblé dans l’enceinte de l’hôpital pour crier son désarroi. Le bâtiment central abritant l’essentiel des services, comme le Bloc opératoire, la Réanimation, la Maternité, la Chirurgie et l’ensemble du bloc administratif, menace de ruine. Comme solution, l’État avait promis de démolir le bâtiment suspecté et de construire un nouveau bâtiment R+4, plus adapté. Mais cet engagement n’a pas été respecté par l’État qui a proposé une autre solution alternative, à savoir mettre en place des centenaires, en attendant de construire ce bâtiment, R+4. …MATLABOUL FAWZEINI Ce qui a tardé à se concrétiser, suscitant en effet un véritable dilemme chez les agents. Maintenant le personnel est pris entre le fer du risque de l’effondrement et le marteau du chômage technique. Il ne sait plus à quel saint se vouer. D’autant plus que l’échéance du 18 juin, fixée par l’État, comme deadline avant le quel il devait démolir et construire le bâtiment sus cité, s’approche. Entre autre griefs, la panne du «scanner». Depuis plus de deux ans, l’hôpital ne dispose plus de scanner, outil, indispensable à la chirurgie et dans le diagnostic de certaines pathologies. L’hôpital est obligé de référer ses malades à Diourbel, Thiès ou à Dakar au grand dam des populations et de l’hôpital.

Contactez-nous

Dollars



Rectangle




Leave a Comment

Your email address will not be published.