Liberté de presse

27 avril 2017
274 Views

Le Sénégal a progressé de 7 points en matière de liberté de presse. Classé par Reporters Sans frontières (Rsf) en 65e position sur le classement mondial en 2016, le Sénégal se retrouve cette année à la 58e place. D’après Rsf, le Sénégal qui est considéré comme l’une des démocraties les plus stables du continent dispose d’un paysage médiatique pluriel et la Constitution de 2001 y garantit la liberté de l’information. En plus, selon la même source, les atteintes contre les journalistes se sont espacées ces dernières années, mais certains sujets restent tabous au Sénégal. Rsf relève que plusieurs médias ont été convoqués et intimidés pour avoir rapporté des faits de corruption. En attestent les pressions subies par le Groupe Walfadjri en 2016 dont la suspension a été évitée de peu juste pour avoir laissé un auditeur critiquer le président. Et fait-on remarquer qu’en avril, trois journalistes ont été emprisonnés pour diffamation après avoir informé le public qu’une personnalité sénégalaise avait été inculpée pour trafic de faux billets, des faits pourtant avérés.

Contactez-nous

Dollars



Rectangle




Leave a Comment

Your email address will not be published.