MAME THIERNO MBACKÉ, PRÉSIDENT MOUVEMENT KËENAL SERIGNE TOUBA «L’État a failli lors du magal de Darou Moukhty»

16 mai 2017
388 Views

 

Par Rokhaya Nar DIOP (actunet.sn) – Darou Moukhty, la deuxième capitale du mouridisme a célébré le vendredi passé son grand magal. Un jour qui commémore les retrouvailles de Cheikh Ahmadou Bamba avec son frère et lieutenant, Mame Thierno Birahim Mbacké. Mais, Mame Thierno Mbacké ibn Serigne Fallou Absa Dièye, n’est pas satisfait du déroulement du Magal qui ressemble, selon lui, à du sabotage. Son courroux, il le crie : «Le comité d’organisation a failli» sans oublier l’État du Sénégal à qui, il décerne un carton rouge. «Il n’a rien fait pour la bonne marche du magal». Non sans déverser sa bile : «Nous sommes la deuxième capitale du mouridisme, c’est anormal que nous ne bénéficions pas de l’aide de l’État». Il ne peut comprendre que Darou Moukhty n’ait pas de route praticable à part la route nationale qui mène à son terroir. L’eau, l’électricité font défaut, d’après lui. «Lors du magal, nous allions chercher de l’eau dans les environs. Le forage que nous avait offert le Président Sall, ne fonctionne pas jusqu’à présent. Aussi, les coupures de courant intempestives ont même lieu en pleine cérémonie officielle».

Des situations déplorables qui poussent le jeune marabout à dire que même «les chefs religieux de la localité, les politiciens et l’État ne font rien pour Darou Moukhty», peste-t-il. Les promesses non tenues de l’État met Mame Thierno Mbacké dans une colère noire, surtout la construction d’une corniche qui tarde à voir le jour. Le comportement de Macky Sall vis-à-vis de Darou Moukhty se résume à ça d’après lui : «Depuis son accession à la magistrature suprême, il n’est y venu qu’une seule fois. Je lui décommande de compter sur nous pour les élections. Nous le sanctionnerons à la limite de l’affront qu’on a subi», menace-t-il.

Contactez-nous

Dollars



Rectangle




Leave a Comment

Your email address will not be published.