Non voyant violents

21 avril 2017
184 Views

Le torchon brûle entre la Direction de l’Institut national pour l’éducation et la formation des jeunes aveugles (Inefja) de Thiès et six pensionnaires de l’établissement. Dans un communiqué, le Directeur de l’Inefja Mansour Ndior dément les accusations portées à son encontre par ces potaches qui se sont déplacés devant le Palais. A en croire M. Ndior, ces derniers ont séquestré, puis ligoté et agressé un autre pensionnaire âgé de dix ans inscrit en classe de CP. Ainsi le Conseil de discipline de l’établissement s’est réuni le 1er mars 2017. A l’issue de la réunion, le conseil a décidé de l’exclusion de ces récidivistes, tout en leur permettant de continuer leur scolarité dans leurs établissements d’application. Mansour Ndior rappelle également que l’administration de l’institut a effectué toutes les démarches nécessaires afin que la plainte, déposée par le père de l’élève agressé et appuyée par l’Observatoire de lutte contre la maltraitance et les abus sexuels du Centre de guidance infantile et familiale de Dakar, soit retirée. Il rassure que les cours se déroulent normalement.

Contactez-nous

Dollars



Rectangle




Leave a Comment

Your email address will not be published.