Pour le maire de Dalifort, Idrissa Diallo, le Parti socialiste est devenu la guillotine qui doit étrangler Khalifa Sall.

Venu présider ce week-end l’installation d’un mouvement de soutien à Khalifa Sall à Keur Massar, Idrissa Diallo en a profité pour descendre en flamme le Secrétaire général du Parti socialiste, Ousmane Tanor Dieng. Selon le coordonnateur national du mouvement ‘’Khalifa président’’, derrière l’épisode politico-judiciaire que traverse le PS, se cache une volonté ‘’sournoise’’ du Secrétaire général d’éliminer un adversaire politique. A en croire le maire de Dalifort, l’arrestation et l’emprisonnement de Bamba Fall et de huit autres responsables socialistes sont une manière d’atteindre le maire de Dakar. ‘’Ce qui est dérangeant dans cette affaire et qui est inédit, c’est que c’est le propre parti de Khalifa qui sert aujourd’hui de guillotine pour que le pouvoir puisse l’étrangler. Il est devenu l’homme à abattre par son propre parti et par Macky Sall’’, a-t-il fulminé. Il prévient toutefois que toute tentative d’atteindre Khalifa Sall par le leader socialiste est vouée à l’échec.

commenter via facebook

commenter via facebook