Le maire de Pikine Est (Banlieue de Dakar) a mis les petits plats dans les grands. Issakha Diop a cassé la tire lire pour l’accueil du Chef de l’Etat. Il compte mobiliser plus de 5 000 jeunes pour accueillir le Président Macky Sall. Plus loin, il exprime sa déception vis-à-vis de l’opposant. « Nous avons l’opposition la plus nulle de l’histoire du Sénégal » martèle-t-il.

Par Younoussa BALDE

Vous êtes le maire de Pikine Est.  Le président Macky Sall inaugure demain le stade Alassane Djigo, ou en êtes-vous avec les préparatifs ?

C’est un honneur pour nous de recevoir le Chef de l’Etat, le Président Macky Sall. C’est l’occasion de lui magnifier notre reconnaissance, car vous n’ignorez pas que le stade Alassane Djigo se trouve dans notre territoire communal. Nous travaillons sans relâche depuis des semaines  pour mobiliser toutes les populations de la commune de Pikine Est, sans coloration politique. Nous avons organisé des portes à portes, des caravanes de sensibilisation pour demander à la population de notre localité de sortir en masse pour accueillir le chef de l’Etat. L’infrastructure qu’il va inaugurer a été réhabilitée à hauteur d’un milliards quatre cent millions (1.400 000 000) FCFA.  C’est le plus beau stade du Sénégal. Il dispose deux tribunes, une pelouse de dernière génération, des vestiaires neufs, des caméras de surveillance etc. Nous comptons mobiliser plus de 5 000 jeunes pour offrir un accueille inédit au Président de la République.  Au-delà du stade le Président Macky Sall réalise l’Arène nationale, les travaux du Train express régional ont été lancés. Le Ter passe par la commune de Pikine Est. Les travaux d’élargissement de la route des Niayes en deux fois deux voies ont aussi commencé. Des centaines de milliards sont injectés dans la lutte contre les inondations ce qui a permis de résoudre cette lancinant question. Bref ces réalisations ont dépassé nos espérances.

Au moment où vous vantez ses réalisations, la coalition « Manko Wattu Sénégal » (Opposition) critique la gestion du Président Macky Sall, l’implication de sa famille dans les affaires de l’Etat… Quel commentaire en faites-vous ?

Nous avons en face de nous une opposition aux abois. Ces gens regroupés au sein de Manko Wattu Sénégal sont incapables de résister à la machine Benno Bokk Yakaar. Franchement je suis déçu du comportement de nos opposants. Ces messieurs passent tout leur temps à critiquer la politique du Chef de l’Etat. Mais ils ne proposent rien.Ce sont des nihilistes, incapables de faire des propositions pertinentes. Dans les grandes démocraties, l’opposition fait des propositions au pouvoir. Mais tel n’est le cas avec nos opposants. Ce sont de petites gens. Ils passent tous leur temps à critiquer la première Dame et Alioune Sall. Ils ont rabaissé le débat en leréduisant à des problèmes crypto personnels.Nous aurions aimé avoir une opposition de qualité. Mais nous avons une opposition faible. C’est l’opposition la plus nulle de l’histoire du Sénégal.Les Sénégalais ne méritent pas cette opposition. De 2008 à 2012, le Président Macky Sall était l’opposant de Me Abdoulaye Wade. Mais il ne lui a jamais tenu certains propos. Mais cette opposition a un discours incendiaire et salace. Ce sont des gens qui ne sont pas civilisés.

Deux ans et demi que vous êtes à la tête de la commune de Pikine Est, que peut-on retenir  en terme de bilan à mi-parcours ?

Nous avons trouvé beaucoup de difficulté, et dans tous les secteurs. Dieu merci, l’équipe municipale et moi, avons pris ces problèmes à bras le corps. En deux et demi de mandat nous avons fait des résultats jugés satisfaisant. Nous avons réhabilité les deux postes de santé de la commune et la maternité qui menaçait ruine, à hauteur de plus de 15 millions FCFA. La dotation en médicament est régulière. Toutes les écoles reçoivent leur subvention à hauteur de 500 000 FCFA. Des cantines et des boutiques scolaires sont aussi implantées dans les écoles. Nous avons lancé l’opération Pikine Est « leerNagne » qui nous a permis d’éclairer toutes les artères de la commune.Pour le reste du mandat, nous allons continuer à aménager le cadre de vie de nos populations. Nous envisageons de créer un espace WI FI, des espaces de loisir pour les enfants et les jeunes. Nous comptons aussi construire une 2ème maternité. Le conseil municipal va aussi continuer le plaidoyer pour que le pouvoir central nous appuie à réaliser un réseau d’assainissement dans la commune car c’est notre principal problème.

commenter via facebook

commenter via facebook