REPRESENTÉ PAR LE SÉNÉGAL – L’enseignement supérieur et la recherche du Sénégal acclamé à Djibouti

3 mai 2017
149 Views

 

 Par Ahmed Bachir NDIAYE

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Mary Teuw Niane, est invité à Djibouti pour assister à la conférence sur les politiques et la recherche dans l’enseignement supérieur. La rencontre se tient du 2 au 4 mai. Le Ministre à prononcer un discours hier lors de la cérémonie d’ouverture, devant le Président djiboutien. C’était l’occasion pour le Pr Mary Teuw Niane, de présenter expérience que traverse le Sénégal en terme de politique de réforme sur l’enseignement supérieur. «Au Sénégal, l’enseignement supérieur et la recherche sont en réforme. Cette réforme est le fruit de la volonté politique du président de la République et du gouvernement, de la construction d’un consensus national autour de ses priorités. Elle a comme point de départ la vision suivante du Président de la République : faire de l’enseignement supérieur et de la recherche un levier du développement économique, social et culturel du Sénégal. Elle est le produit d’un processus participatif et inclusif», a-t-il déclaré devant l’assistance. Et d’attester que «Le développement de l’enseignement supérieur et de la recherche est une condition essentielle du progrès économique, social et culturel des pays. En effet, il est unanimement reconnu l’importance de l’éducation en générale et de l’enseignement supérieur et de la recherche en particulier à l’heure où le monde vit dans la société du savoir et l’économie de la connaissance». Et le Ministre s’est dit satisfait de l’état d’exécution des réformes sur l’enseignement supérieur au Sénégal. «L’évaluation de la mise en œuvre de la réforme est très satisfaisante car sur les actions prévues sur dix ans en trois années d’exécution 50% sont entièrement réalisées, 47% en cours de réalisation et seulement 3% ne sont pas encore entamées (…) Si le financement semble être le talon d’Achille de toute réforme de l’enseignement supérieur, je suis très heureux de vous dire que la réforme sénégalaise portée par un financement public sans précédent a reçu un accueil très favorable des partenaires techniques et financiers, des banques privées et des sociétés d’assurances, le fonds souverain du Sénégal et bénéficie de projets en partenariat public privé. Au total le budget de fonctionnement du ministère de l’Enseignement supérieur a presque doublé en cinq ans et sur la    même période 2013 à 2017, les investissements  représentent 2,5 fois ce que le Sénégal a investi dans le secteur en cinquante deux ans de 1960 à 2012 soit un montant 440 milliards de Fcfa», a-t-il déclaré. Dans l’après midi Mary Teuw Niane a fait la présentation de la politique des tic du Sénégal  dans l’enseignement supérieur. Exercice durant lequel il a su faire susciter l’intérêt des participants, qui ont apprécié les innovations du Sénégal sur le secteur de l’enseignement supérieur.

 

 

 

 

 

 

Contactez-nous

Dollars



Rectangle




Leave a Comment

Your email address will not be published.