République à terre

5 mai 2017
169 Views

Aucune retenue. Aucune pudeur. Aucune élégance. Point de pertinence. Démarche hideuse. La lettre de Yakham Mbaye à son «ami» Sall ne relève pas le débat. Elle le pollue. Dans un contexte marqué par des enjeux énormes pour le Sé- négal et le Sénégalais, il n’est vraiment pas de bon ton de descendre si bas pour solder des comptes personnels. Fait désopilant, insolite et inquié- tant. Yakham a tenu à évoquer Niayes Thiocker avec sa «bicoque en tuile, plus branlante que la cabane de bord de mer d’un pêcheur». Allusion au passé peu reluisant de Moustapha Diakhaté, coupable d’avoir lui aussi crument dit ses vérités à Sall-frère. Nous sommes bien en République. Nous sommes bien au Séné- gal, «pays de lumière», pour reprendre le propos de Senghor. Ce débat infect est entretenu par ceux-là qui nous dirigent. Un président mal barré et exposé. Et apparemment, ces gens sont convaincus que leurs états d’âme et leurs querelles de bas étages nous intéressent. Qui pour leur dire qu’ils nous torturent ?

Contactez-nous

Dollars



Rectangle




Leave a Comment

Your email address will not be published.