Un peuple à éduquer

11 mai 2017
196 Views

À cause d’une bougie, cinq personnes membres d’une même famille dont l’âge varie entre 17 et 5 ans, ont perdu la vie suite à l’incendie qui les a surpris dans leur sommeil aux Parcelles assainies. Une série macabre a précédé cet évènement malheureux. Le lien entre ces drames est qu’ils portent tous l’empreinte d’une négligence humaine. Malheureusement, malgré la recrudescence de ces fléaux causés souvent par certaines personnes qui font montre d’une légèreté insoutenable ou d’une indiscipline caractérisée, les sanctions ne sont jamais à la hauteur des fautes commises. La plupart du temps on attribue ces catastrophes à la fatalité. Mais il est temps que l’État fasse preuve de responsabilité en sanctionnant sé- vèrement les actes d’indiscipline que les populations vivent au quotidien et qu’ils ont fini par banaliser. Au lieu de se précipiter chez les familles endeuillées avec des mines de circonstance et des enveloppes ou du riz, il vaut mieux prendre les devants en sanctionnant sévèrement les coupables. Un peuple, on l’éduque

Contactez-nous

Dollars



Rectangle




Leave a Comment

Your email address will not be published.