VISION DANS LES RANGS DE L’APR À GUÉDIAWAYE – Lat Diop, Seydina Fall « Boughazeli » , Awa Sow, Dieynabou Fall, Racine Talla… tirent sur Aliou Sall

15 mai 2017
178 Views

Ça chauffe dans les rangs de l’Apr à Guédiawaye. Le fragin de Macky Sall, non moins coordonnateur de l’Apr dans ce département, doit surveiller ses «arrières». Des responsables, pas des moindres, décrient la manière dont Aliou Sall gère l’Apr au plan local, mais surtout ses choix portés sur Modou Mamoune Ngom, adjoint au maire de Wakhinane Nimzatt et Ndèye Fary Diop, pour diriger les têtes de listes à Guédiawaye. Lat Diop, di- recteur des Investissements, les députés Seydina Fall dit « Bougha » et Awa Sow, l’ambassadrice itinérante, Dieynabou Fall, Cheikh Awa Balla Fall, Ousmane Vieux Diop, Racine Talla, représentés par une délégation, étaient face à la presse hier, pour dire « Non » aux choix du maire de Guédiawaye. À en croire à ses responsables, il y a une dictature et une ges- tion sectaire de l’Apr à Gué- diawaye. «Cette rencontre, nous l’avons organisée pour dire au Président Macky Sall que son frère est en train de détruire l’Apr à Guédiawaye. Il gère le parti comme une entreprise. Il a fait une proposition de liste sans pour autant consulter la base. Ce n’est pas à lui de s’enfermer dans son bureau et de proposer une liste. Il doit consulter la base. Avec ses mé- thodes anti démocratiques, Aliou Sall risque de nous conduire dansle précipice. Nous demandons au chef de l’Apr, Macky Sall, de prendre ses res- ponsabilités pendant qu’il est temps», alerte Lat Diop. Visi- blement très déçus de Sall frère, les responsables n’ont pas raté leur coordonnateur départemen- tal. Ils l’ont bien vilipendé. Pour la députéeAwa Sow,Aliou Sall doit comprendre que Gué- diawaye ne lui appartient pas. «Nous n’allons pas accepter qu’il divise le parti. Si Macky Sall ne réagit pas vite, Aliou sera chassé de Guédiawaye à coups de bâtons», fulmine la parlementaire sur un ton ferme. Prenant la parole à son tour, le député Seydina Fall alias Boughazeli, n’a pas été tendre avec l’édile de la ville de Guédia- waye. Le tonitruant député a traîné dans la boue le petit frère du Président. «Cet homme se croit tout permis, tel un roi. Mais l’Apr ce n’est pas son patrimoine. Qu’il sache qu’il ne va pas nous marcher dessus. Nous allons lui faire face», souligne « Bougha ». … Les cadres républi- cains fustigent la promo- tion des transhumants. L’étau se referme contre Aliou Sall, serait-on tenté de dire. En tout cas le maire de Gué- diawaye semble dans de «beaux» draps. Les cadres ré- publicains de Guédiawaye se sont aussi fendus d’un communiqué dont nous avons reçu copie, pour déplorer la promotion des transhumants au détriment des responsables de la première heure. «À Guédiawaye, les transhumants sont des enfants gâtés. Ils sont promus à des postes de ministres conseillers, de conseillers spé- ciaux etc. Alors que les pionniers sont laissés en rade», s’indigne le coordonnateur des cadres républicains, Ababacar Kanté. Pour rappel, Bamba Kane qui a transhumé tout récemment vers l’Apr, a été nommé ministre conseiller de Macky Sall. Il était le trésorier général du Grand Parti.

La Tribune

Contactez-nous

Dollars



Rectangle




Leave a Comment

Your email address will not be published.