Yakaar 1 – Kosmos découvre un autre gisement de gaz

8 mai 2017
251 Views

Un nouveau gisement de gaz est venu s’ajouter à celui qui a été découvert aux larges du côtés Sénégalo- mauritaniennes. L’annonce est faite par Kosmo energy qui informe qu’un grande découverte étend le taux de succès en exploration à 100 % au large de la Mauritanie et du Sénégal, réduisant ainsi le risque de la zone des chenaux sous-marins dallas – 8 Mai 2017.

 

Par Ndiogou CISSE

 

Kosmos Energy a annoncé aujourd’hui une grande découverte de gaz au large du Sénégal. Yakaar-1 ; puisque c’est ainsi qu’on l’appelle est selon le service de com de Kosmos « le premier puits d’une série de quatre essais indépendants des zones utiles des chenaux sous-marins du bassin situés au-delà de l’inclinaison du système en pente ouvert avec la découverte de Tortue-1. » Pour cette nouvelle découverte, kosmos fait savoir qu’il s’agit d’un gisement «  situé dans le bloc de Cayar Offshore Profond à environ 95 kilomètres au Nord-Ouest de Dakar, dans presque 2 550 mètres d’eau et que le puits a été foré jusqu’à une profondeur totale d’environ 4 700 mètres. » Yakaar-1, nous apprend Kosmos energy «  a croisé une colonne d’hydrocarbures bruts de 120 mètres (394 pieds) dans trois accumulations dans l’objectif principal du Cénomanien inférieur, et a rencontré 42 mètres (138 pieds) de zone productrice nette ». Les résultats du puits confirment la présence d’épais sables de réservoir empilés, sur une très vaste zone, avec une très bonne porosité et perméabilité. Andrew G. Inglis, président-directeur général, a déclaré que : « Kosmos détient un taux de succès de 100 % dans le bassin, avec six puits d’exploration et d’évaluation consécutifs forés à ce jour, ce qui confirme que notre modèle géologique et nos outils géophysiques sont bien étalonnés ». La preuve , « Yakaar-1 a découvert une importante ressource de gaz ». Conjointement avec la découverte de Teranga-1 réalisée l’année dernière, fait savoir Kosmos et son Dg, «  nous croyons que cette ressource soutiendra un deuxième centre de production de GNL à prix compétitif ». Le même groupe indique que «  le résultat confirme en outre sa perception de l’échelle du système pétrolier au large de la Mauritanie et du Sénégal, notamment les systèmes de chenaux sous-marins du bassin, pour lesquels les risques sont maintenant encore plus réduits, puisque le puits démontre que le réservoir et le piège sont tous les deux fonctionnels dans ces zones utiles pas encore testées. » Kosmos estime que Yakaar-1 « a mis à jour une ressource brute de gaz d’environ 15 billions de pieds cubes, conformément à nos attentes initiales ». L’analyse préliminaire des échantillons de gaz menée depuis l’appareil de forage indique selon Kossmos «  que le puits a rencontré du gaz avec un rapport de condensat à gaz situé dans la plage rencontrée antérieurement à Tortue (15) et à Teranga (30) barils par million de pieds cubes standard ». Un programme d’évaluation est prévu pour délimiter la découverte de Yakaar. Après l’achèvement des opérations sur le puits Yakaar-1, kosmos révèle que «  l’Atwood Achiever se déplacera vers le puits Tortue-1 pour effectuer un essai de couche (« Drill Stem Test » (DST)) sur la découverte de Tortue, permettant ainsi le commencement de l’ingénierie de base (« Front End Engineering Design » (FEED)) au cours du deuxième semestre de 2017, une décision d’Investissement Finale (« DIF ») en 2018, et le premier gaz en 2021 ».

Contactez-nous

Dollars



Rectangle




Leave a Comment

Your email address will not be published.